La Fédération Française de Cuisine part en vacances!

Ca y est, elles arrivent. Pour certains, elles sont déjà là, avec la plage, le soleil, et les chaudes soirées d’été passées entre amis ou en famille…

La FFC aussi s’active en ce moment pour partir sereinement. La rentrée s’annonce intense et un moment de relaxation ne sera pas de trop! Entre les cours de cuisine sur les marchés de Paris et les prochaines étapes du Championnat de France de Cuisine Amateur, en particulier celle de Romans-sur-Isère (Drôme) le 12 septembre, nous auront du pain sur la planche !

Inscrivez-vous ICI.

En attendant, place à la détente et à la cuisine d’été. Et qui dit cuisine d’été, dit bien entendu…BARBECUE !

Ce mot que chez nous, nous attribuons de manière assez pittoresque à la façon d’embrocher un animal entier de « la barbe au cul » pour le faire griller, a en fait une origine hispano-américaine : « barbacoa ». Il désignait une technique de cuisson utilisée par une tribu des Caraïbes, qui embrochait la viande et la faisait cuire au-dessus d’un brasier à un mètre du sol, afin de la protéger des animaux sauvages et des insectes. Ingénieux, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, griller de la viande sur nos appareils électriques, à gaz ou à charbon permet d’organiser des repas sympathiques à l’extérieur, et, outre le délicieux fumet qu’elle donne à la viande, de ne pas rajouter de matière grasse lors de la cuisson (et oui, comme tout le monde, on pense à nos bikinis!).

Enfin, c’est une théorie. Car quoi de mieux qu’une bonne marinade maison pour agrémenter vos côtes de porc et vos cuisses de poulet ?

Allez, pour ne pas vous laisser partir l’eau à la bouche et le ventre vide, en voici la recette :

Ingrédients :

  • 500g de côtes ou de travers de porc – 5 CS d’huile de tournesol – 5 CS de sauce soja – 2 CS de miel – 2 CS de Madère ou autre vin cuit – 2 cc d’épices cinq parfums.

Dans un grand saladier, mélanger l’huile, la sauce soja, le miel, le madère et les épices, en prenant soin de bien dissoudre le miel dans le liquide. Mettre la viande à mariner dans le saladier, au frais sous cellophane, pendant au moins une demi-journée (plus le temps de repos est long, meilleure sera la viande bien entendu). Faire cuire le porc au barbecue, de préférence au charbon.

Astuce : si vous en avez la possibilité, rajoutez des sarments de vigne bien secs à votre charbon. Le sarment de vigne donne un goût fumé délicieux à la viande cuite au barbecue !

Accompagnement : la viande au barbecue ne vient jamais sans sa salade. Pour accompagner ce plat déjà très savoureux, je vous conseille une salade feuille de chêne toute simple, agrémentée de feuilles ENTIÈRES de basilic, de carottes en lamelles bien fines (découpées à la mandoline ou à l’économe) et de grains de grenade. Fraîcheur garantie !

Bonne dégustation, et surtout, bonne vacances !

Crédit Photo: Cath Muscat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *